Circulation douce

UN SCHEMA, DES PROJETS


La Communauté de Communes de Tallard-Barcillonnette a validé son "Schéma de circulation douce" en décembre 2012, suite au travail réalisé par le bureau d'études "'Cyclades".

Financée dans le cadre de "Programme Régional d'Aménagement Solidaire", cette démarche est structurante pour le territoire de Tallard-Barcillonnette. Elle a été identifiée comme exemplaire par la Région PACA.


Cette démarche, au coeur des questions d'actualité, vient en partie répondre aux objectifs du "Grenelle II" de l'Environnement. Elaboré de manière partagée et coordonnée à l'échelle intercommunale, ce schéma permet d'avoir une vision cohérente d'ensemble en liaison avec les territoires voisins, tout en aboutissant à des projets concrets, dont l'initiative sera articulée à différents niveaux, en fonction des compétences de chacun.

Ce schéma est conçu comme un véritable outil pour les réalisations à venir, les communes pourront s'en saisir pour défendre leurs projets et favoriser des modes de déplacements doux.


2ème réunion publique organisée

 

Association des élus locaux et de la population à la réflexion

Dès le début de l'étude, la CCTB a souhaité associer la population à cette réflexion. Pour se faire, deux réunions publiques ont été organisées en septembre 2010 et décembre 2011. L'objectif était de recueillir et d'intégrer leurs observations et attentes en terme de circulation douce.

DES AXES DE REFLEXION A ECHELLES INTERCOMMUNALE ET COMMUNALE

• Création d'une voie verte intercommunale "Plan de Vitrolles - Gap" qui s'intègre dans le schéma régional "Véloroutes et voies vertes" et le schéma départemental "Vélo". Cette opération doit être réalisée sous maîtrise d'ouvrage du Conseil Général des Hautes-Alpes.

• Amélioration des liaisons entre les hameaux des villages, par l'entretien, la remise en état ou la création de chemins campagnards.

• Sécurisation des modes doux au coeur des villages, qui intègre les questions relatives à l'accessibilité pour tous.

• Développement des modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle (transports en commun, covoiturage).

• Covoiturage, stationnement vélo.

• Sécurisation des arrêts de bus et abords.

• Sécurisation des centres de villages et des hameaux.

• Signalétique et jalonnement des itinéraires de promenade.